Semaine de l’opendata 2013

partners_ban

L’ouverture des données – open data – connaît depuis fin 2010 une véritable montée en puissance en France, comme sur l’ensemble du globe. Alors que l’heure des premières expérimentations est maintenant dépassée, l’Open Data reste trop souvent un sujet de spécialistes, de “geeks”.

Comment réussir à faire de l’Open Data l’affaire de tous ? Parce que nous vivons dans un monde de données, et que celles-ci sont à la base de nombreux services et activités dans nos quotidiens, les données doivent pouvoir “s’approprier” plus facilement… et être appropriables “par tous”.

Quels sont les leviers, les modalités d’actions possibles ? Quels rôles peuvent jouer les acteurs publics, les associations, les entreprises ? La sensibilisation aux potentialités des données ouvertes passe-t-elle déjà par une meilleure maîtrise de ses données personnelles ? Faut-il imaginer des InfoLabs ?

2013 doit concrétiser les espoirs placés dans l’ouverture des données publiques, et en explorer les nouvelles frontières.

La Semaine Européenne de l’Open Data

Après le lancement de la Semaine Européenne de l’Open Data à Nantes en 2012, l’édition 2013 aura lieu cette fois-ci à Marseille et visera à approfondir le mouvement, en mettant l’accent sur la professionnalisation et l’harmonisation des initiatives d’ouverture de données, en cherchant à répondre aux questions suivantes : comment améliorer la qualité de l’offre de données ? Comment développer les usages, impliquer plus d’acteurs, publier de manière plus efficace ? Quelles sont les meilleures méthodes pour animer les initiatives avec des approches pérennes plutôt que de court terme ?

Autant de questions auxquelles tenteront de répondre acteurs publics, chercheurs, entreprises, associations, journalistes, innovateurs, réunis autour de 3 conférences et 14 ateliers, du mardi 25 juin au vendredi 28 juin 2013 à Marseille.

Cette semaine a lieu dans le cadre du projet européen HOMER, avec le soutien de l’Union européenne à travers le Fonds européen de développement régional.

Le Projet HOMER

Dans le cadre du programme européen MED, le projet stratégique HOMER vise à promouvoir l’ouverture et la mutualisation des données publiques (open data) à l’échelle euro-méditerranéenne, en ciblant en priorité cinq thématiques : énergie, environnement, agriculture, tourisme, et patrimoine culturel.

Ce projet regroupe huit pays (Espagne, Italie, France, Malte, Grèce, Slovénie, Chypre, Monténégro) et dix-neuf partenaires méditerranéens.

Plus précisément, les objectifs du projet sont de regrouper les acteurs impliqués dans des initiatives d’ouverture des données publiques, d’harmoniser les politiques et les portails d’Open Data sur le bassin méditerranéen, d’identifier les obstacles de la réutilisation des données publiques, de jeter les bases d’un marché numérique transnational méditerranéen, ainsi que de sensibiliser sur les bénéfices économiques, sociaux et politiques des données publiques en libre accès.

HOMER est le point de départ pour développer une véritable communauté d’acteurs de l’ouverture des données publiques à travers le bassin méditerranéen.

>> Le projet HOMER